Fondation Urban Attitude

Le top 5 des fondations d’art contemporain à Paris

Paris est l’endroit rêvé pour déambuler dans les musées ou les centres d’exposition. Ces dernières années, des fondations privées de grande envergure ont été édifiées dans la capitale française pour améliorer une offre culturelle déjà de grande qualité. Leur but est notamment de promouvoir l’art tout en créant des bâtiments et des espaces prestigieux. 

Ce n’est d’ailleurs pas anodin si chaque marque a fait appel à un architecte de renom pour concevoir la réhabilitation ou la création du bâtiment dédié. Retrouvez ci-dessous les principales fondations installées à Paris. Implantation géographique, architecture, ressources, contenu… voici notre Top 5 des grandes fondations parisiennes.

La fondation Cartier pour l’art contemporain

Comme son nom l’indique, la fondation Cartier fait de l’art contemporain sa priorité. Créée en 1984, elle est l’une des plus anciennes fondations privées dédiées à l’art contemporain en France. Située boulevard Raspail, elle est abritée par un vaste bâtiment imaginé par le célèbre Jean Nouvel et inauguré en 1994. La collection permanente compte plus de 1500 pièces mais la fondation sait surtout innover en ce qui concerne ses spectacles ou expositions temporaires. Photographie, rock n’roll, art de rue, spectacles vivants… La fondation Cartier aime varier les plaisirs pour offrir un contenu éclectique. 

La fondation Louis Vuitton

Souhaitée par Bernard Arnault dès 2006, la fondation Louis Vuitton voit le jour en 2014. Il a fallu presque huit ans pour parvenir à la création d’un bâtiment futuriste créé par Franck Gehry et implanté dans le bois de Boulogne. Représentant un voilier aux voiles gonflées, ce bijou architectural abrite art moderne et contemporain mais peut aussi accueillir débats et projections. Dans la collection permanente, des grands noms tels ceux de Jean-Michel Basquiat ou de Marina Abramovic sont proposés à un public venu en masse depuis l’ouverture du bâtiment.

La Bourse du commerce – collection Pinault

Décidée en 2016, l’ouverture de la Bourse du commerce comme lieu de la fondation Pinault a été l’un des événements majeurs de l’année 2021. Tadao Ando, l’architecte japonais, est le responsable de la transformation de cet ancien bâtiment public en un immense lieu permettant d’accueillir les collections de la famille Pinault. Il avait déjà réorganisé les collections Pinault à Venise et a l’habitude de travailler avec la famille bretonne. Au sein de l’ancienne Bourse du Commerce, 10.000 œuvres sont proposées au public qui répond présent en nombre depuis l’inauguration du 22 mai 2021. L’art contemporain figure au cœur de cette collection qui est l’une des plus importantes au monde : la bourse du Commerce version musée d’art contemporain regroupe dix salles d’exposition au sein desquelles sont présents plus de 32 artistes de nationalités et de générations différentes. 

La fondation Ricard

Considérée comme un tremplin pour les jeunes artistes, la fondation Ricard – de l’entreprise Pernod-Ricard – se situe près de la gare Saint-Lazare. Cette nouvelle adresse inaugurée en mai 2021 propose généralement entre quatre et six expositions par an, accessibles gratuitement au public. Le nouveau bâtiment de 300 mètres carrés abrite des salles de conférences mais aussi une bibliothèque libre d’accès ainsi qu’un café avec terrasse donnant sur une cour intérieure. Un concours annuel prime les artistes de moins de 40 ans qui profitent ainsi d’une mise en lumière pour obtenir davantage de reconnaissance du milieu et espérer faire décoller leur carrière.

Lafayette Anticipations

Située rue du plâtre, dans le Marais, la fondation Lafayette est inaugurée en 2018 après cinq années de préparation et de réhabilitation du bâtiment. L’architecte néerlandais Rem Koolhaas a piloté les travaux de réfection d’un lieu tourné vers le design et la mode. Guillaume Houzé, qui appartient à la famille fondatrice des Galeries Lafayette, dirige la fondation. Lafayette Anticipations cherche à repérer les talents de demain (stylistes, designers ou artistes) et à mettre en avant l’innovation dans le milieu de l’art. Le but poursuivi par la fondation est davantage de créer un lieu d’échanges et de création plutôt qu’un lieu d’exposition.

Photos : actu.fr