Le Havre 500 ans

Le Havre fête ses 500 ans d’existence




La programmation « Un été au Havre » a été confiée à Jean Blaise, directeur artistique, connu notamment pour la création de la première Nuit blanche à Paris ou Le Voyage à Nantes. Durant cinq mois se succèderont des expositions, des installations éphémères et de nombreuses manifestations festives. L’objectif de l’événement est de changer l’image de la ville et renforcer son attractivité, touristique notamment.

Une ville en perpétuel renouvellement

La ville du Havre a été fondée ex nihilo en 1517 par François 1er dans un double objectif : se défendre contre l’Angleterre et établir des relations commerciales avec les Amériques. La ville connaîtra une prospérité croissante jusqu’à devenir l’un des plus grands ports français.

Toutefois, en septembre 1944, les bombardements alliés vont anéantir le port et 85 % du centre-ville. La ville est alors reconstruite, tout en béton, sous la direction de l’architecte Auguste Perret, reconstruction qui vaudra au Havre son classement au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco en 2005. Tirant parti de ce prestigieux classement, la ville travaille à changer son image, longtemps considérée comme terne et dépourvue de centres d’intérêt, et poursuit ses efforts à l’heure de son 500e anniversaire.

Côté festivités : la Magnifik Parade et le retour des géants de Royal de Luxe

Les festivités débuteront le samedi 27 mai avec la Magnifik Parade imaginée par la plasticienne Fanny Bouyagui et sa compagnie Art Point M avec 200 Havraises et Havrais habillés dans des costumes mettant à l’honneur l’architecture de la ville. Le défilé laissera ensuite la place au concert d’ouverture porté par des artistes Catherine Ringer, Electro Bamako et La Femme.

Du 7 au 9 juillet, les géants de Royal de Luxe, compagnie-phare du théâtre de rue, seront de retour dans la ville où ils sont nés en 1993 et transformeront la ville en scène artistique.

Grands événements nautiques

Le Havre célébrera également son port et sa façade maritime avec trente des plus grands voiliers du monde engagés la Tall Ships Regatta (course des grands voiliers) qui feront escale sur les quais havrais du 31 août au 3 septembre 2017.

Enfin, la 13e édition de la Transat Jacques Vabre viendra clore les 500 ans de la ville maritime. Après une semaine de festivités,  les concurrents de la transatlantique prendront le départ dimanche 5 novembre pour le Brésil.

4 parcours d’art contemporain

De mai à novembre 2017, la ville se transformera en musée à ciel ouvert présentant les œuvres créées à l’occasion de son 500e anniversaire. Pour cela, Jean Blaise a imaginé quatre parcours (la ville Perret, Les escaliers, Les bassins, Vers le port) allant du centre-ville au port en passant par la ville haute et les bassins. Parmi les quinze œuvres installées, une dizaine restera de manière pérenne après l’événement.

Parmi les artistes engagés dans le projet, on peut citer le plasticien Julien Berthier avec l’Altoviseur, sorte de rétroviseur géant (3 mètres sur 6) placé sur le toit de la gare et offrant un panorama de la ville aux piétons. Une autre de ses œuvres, le Love Love, un bateau figé dans les dernières secondes avant son naufrage prendra place sur le bassin Vauban.

L’artiste japonaise Chiharu Shiota investira l’emblématique église Saint-Joseph avec Accumulation of power, une sculpture immersive faite uniquement de fils de laine rouge.

Le plasticien Stéphane Thidet a réalisé une œuvre pérenne Impact installée sur le bassin du Commerce, matérialisée par la rencontre de deux puissants jets d’eau formant une arche éphémère. Deux autres arches monumentales, composées de 36 conteneurs multicolores, dessinées par l’artiste Vincent formeront la Catène sur le port du Havre.

le havre 500 ans

Parmi les installations phares, les 713 symboliques cabanes blanches situées le long des plages vont prendre des couleurs selon des principes définis par le graphiste néerlandais Karel Martens.

De nombreuses expositions

Enfin, plusieurs expositions enrichiront « Un été au Havre ». Parmi elles, le retour de Impression soleil levant, le légendaire tableau de Claude Monet peint au Havre en 1872 et qui sera au cœur d’une exposition mettant en avant la ville et sa lumière au musée d’art moderne du 9 septembre au 8 octobre. De plus, du 27 mai au 8 octobre, la gare maritime accueillera l’exposition Villes flottantes mettant en scène les maquettes de paquebots mythiques, tous disparus aujourd’hui, qui ont fait escale au Havre.

Les 500 ans du Havre seront sans conteste un rendez-vous incontournable de 2017, l’occasion pour la ville de monter sur le devant de la scène et dynamiser son image.




Ecrire un commentaire