kigali zone piéton ville

Kigali, écologiquement vôtre

Kigali, capitale du Rwanda, a décidé de rendre une partie de son centre-ville piéton pour encourager un mode de vie sain.

La circulation dans la plupart des villes est un problème majeur. Les voitures de plus en plus nombreuses, roulent au pas, créant des embouteillages. Les piétons inhalent les fumées des pots d’échappement ce qui nuit à la santé. Le vélo est une alternative mais il comporte des risques au regard du manque de considération des autres usagers.

Pour lutter contre cela, des villes comme Paris organisent des journées sans voitures. Les zones piétonnes se multiplient dans les métropoles occidentales. Singapour, Londres et Stockholm imposent le paiement d’une taxe pour les automobilistes souhaitant entrer en centre-ville. Poursuivant un plan de modernisation de la capitale, le gouvernement rwandais a préconisé des espaces exclusivement piétons.

Un quartier entièrement piéton

Le boulevard le plus emprunté du centre ville est interdit aux voitures sur environ 800 mètres. Les autorités compétentes de la ville prévoient d’étendre cette zone, une fois que de nouvelles infrastructures auront vu le jour. Ainsi, il est prévu de créer des postes de sécurité mais aussi des toilettes publiques et enfin d’installer des bornes de wifi gratuite. Le plan projette la construction de pistes cyclables et de parkings à vélo.

Même si cela peut sembler une bonne idée, ce projet ne se fait pas sans problème et rencontre certains détracteurs, l’espace étant l’un des carrefours les plus commerciaux de la capitale rwandaise. Ainsi, les commerçants constatent une baisse significative de la clientèle. Auparavant, tous les usagers et employés avaient le droit de se garer au pied des immeubles. Désormais, ils doivent trouver des parkings aux alentours. De même, les taxis sont mécontents car ils doivent faire des détours pour venir chercher des clients. L’ingénieur de la ville, Alphonse Nkurunziza encourage les propriétaires de magasins à s’adapter en proposant des services de livraison à domicile.

Un projet d’extension

La mairie n’a pas l’intention de revenir sur cette initiative et cette zone ne constitue que le début d’un vaste programme urbain. La ville continuera de construire des places de parking. Au cours des dernières années, tous les bâtiments se sont dotés de parkings souterrains. Les personnes qui se rendaient au bureau en voiture viendront en vélos à la place. Une exception sera faite pour certains véhicules comme les ambulances. Les autorités locales souhaitent aussi opter pour des transports propres et durables dans la ville.

Kigali est un exemple pour l’Afrique et son initiative devrait faire réfléchir les grandes nations présentes à la prochaine conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Le réchauffement climatique est un problème majeur que nous n’arrivons toujours pas à résorber. Le continent africain souvent raillé pour son manque de modernité prouve grâce à Kigali que l’exemple vient souvent du bas. Malgré tout, les efforts doivent être poursuivis, la pollution de l’air étant encore préoccupante.

Ecrire un commentaire