Portrait.breuer2

Le design révélé dans l’architecture par le maître Breuer !




Du mercredi 20 février 2013 au mercredi 17 juillet 2013, est exposée, à la Cité de l’architecture et du patrimoine de Paris, l’œuvre de Marcel BREUER, l’illustre architecte designer. Une occasion inespérée de découvrir ou redécouvrir l’un des créateurs les plus influents du XX siècle

Architecte et designer de mobilier, Marcel Lajos Breuer né en Hongrie le 21 mai1902 fût l’un des pionniers du modernisme architectural et l’un des créateurs les plus influents du XX siècle. Ses inspirations visaient la simplicité des formes ainsi que les constructions modulables.

Marcel Breuer excellait dans l’art d’apprivoiser le métal tubulaire mise en avant par la création de sa fameuse chaise « Wassily chair » inspirée d’un guidon de vélo.

Si Marcel Breuer est renommé pour ses meubles en acier tubulaire, son mobilier en aluminium et en contreplaqué façonné a su également révolutionner le paysage architectural des années trente.

Marcel Breuer toujours influent !

Des générations d’architectes et de designers ont pu s’inspirer de l’œuvre de Marcel Breuer jusqu’à aujourd’hui encore où son style et ses matériaux reviennent au-devant de la scène dans l’équipement contemporain des habitations.

Après avoir introduit le design moderne au Royaume-Uni où il se réfugie en 1935 suite à la montée du nazisme en Allemagne, Marcel Breuer crée un modèle de chaise longue  et expérimente ainsi le contreplaqué moulé.

C’est en 1937 que Marcel Breuer émigre aux États-Unis où il enseigne à l’école d’architecture de l’université de Harvard et réalise plus tard plusieurs modèles de maisons et villas dont la « Geller House I », une maison « bi-nucléaire » dont la particularité, pour l’époque, est de scinder la surface du logement en une partie publique (le salon, la cuisine…) et une partie privée (les chambres…). Elle est également très reconnaissable à son toit « papillon » incliné vers le centre de la maison.

L’œuvre de Marcel Breuer pouvait s’étendre à l’édification de monuments plus imposants encore. C’est ainsi, qu’à partir de 1953, il choisit comme matière première le béton. Il réalisera ainsi la Maison de l’UNESCO  à Paris, le Whitney Muséum of American Art à New York ou bien encore le clocher du prieuré de l’Annonciation des sœurs Bénédictines, Bismarck, Dakota-du-Nord (1961-1963, avec Hamilton P. Smith).

Braver le conformisme avec un souffle nouveau !

L’idée primordiale de Marcel Breuer était de partir du plus petit pour tendre vers le plus grand, d’où l’intérêt d’emprunter le chemin du design mobilier pour ensuite élargir son art aux habitations et monuments. Vous parcourrez tout au long de cette exposition, d’un oeil avisé ou profane, l’immense talent de « l’Artiste » au travers de nombreuses œuvres et photographies. Marcel Breuer sut braver le conformisme et les habitudes en imposant par sa créativité des matériaux froids comme l’aluminium, matière trop souvent ramenée à l’image des hôpitaux, qu’il a su introduire dans le mobilier quotidien.

Une exposition magistralement orchestrée !

L’intérêt de cette exposition n’est pas seulement dans la présentation des œuvres de Marcel Breuer, mais aussi dans la subtile déclinaison des thèmes de ses créations. Un premier volet sur le design et les matières façonnées par Marcel Breuer vous transportera par l’effet de ses croquis, dessins, photographies et pièces originales dans l’univers originel de son créateur.

La « matière » dans toutes ses déclinaisons !

Un second volet « architecture » saura mettre en émoi vos sens par une riche et originale sélection de douze réalisations de Marcel Breuer déclinée en trois thèmes : ‘Maisons’, ‘Espaces’ et ‘Volumes’, traduits par une série de maquettes, photographies et plans pour chacun des thèmes.

L’exposition Breuer : un pont de compréhension !

Le subtil exercice de l’exposition se reflète dans le troisième volet destiné à créer une passerelle de compréhension de langage entre le « designer » et « l’architecte », ainsi que de l’expression visionnaire de son verbe. Le lien qui existe entre ces deux disciplines est vraisemblablement celui qui a contribué à nourrir ses réalisations.

Marcel Breuer a créé en France !

En dernière partie de l’exposition, vous serez invité à côtoyer les plus impressionnantes réalisations architecturales de Marcel Breuer en France comme par exemple la salle des séances plénières de l’Unesco à Paris (1952-1958, avec B. Zehrfuss et P. L. Nervi) et le siège d’IBM à La Gaude, près de Nice (1961, avec R. Gatje).

L’art Breuer demeure…

Marcel Breuer nous a quittés le 01 juillet 1981 en laissant derrière lui l’héritage de l’expression d’un design qui contribue à nourrir et inspirer la création de nombreuses œuvres encore aujourd’hui. Il est certain que cette exposition influencera encore des générations d’architectes.

Une exposition originale à hauteur du Génie Breuer !

Cette formidable exposition vous permettra de voir à quel point cet architecte designer talentueux a su apporter un souffle nouveau et moderne dans la réalisation d’édifices religieux alliant le béton comme principal matériau aux formes imposantes et aux perspectives étonnantes.

Breuer : un bienfaiteur culturel pour les 7 à 77 ans !

Une exposition magistrale à ne pas manquer qui réservera autant de curiosité et d’enchantements aux initiés comme aux néophytes d’architecture et de design, mais l’œil du simple curieux de tout âge y trouvera un intérêt certain aussi bien d’un point de vue culturel qu’émotif.

Une véritable exposition tout publique qui saura élever vos émotions à la hauteur des créations uniques du maître Breuer. Les formes, angles et perspectives de l’artiste contribueront à affûter positivement l’esprit des plus jeunes et dérouteront les convictions des plus anciens.

 




Ecrire un commentaire